Bien-être en pratique vétérinaire

TSA: 7 questions à se poser pour mieux gérer le stress

7 minutes
Par CDMV
Publié le 22 février 2022

Le stress au travail et l’épuisement professionnel sont fréquents chez les techniciens en santé animale (TSA). Les restrictions liées à la pandémie, les exigences des clients et les attentes croissantes mettent les TSA à rude épreuve, ce qui leur laisse peu de temps pour souffler, et encore moins pour s’occuper de leur santé mentale.

«En tant que TSA, votre esprit (et souvent votre corps!) sont constamment en mouvement, du début à la fin de votre quart de travail», affirme Debbie Sims, TSA et gestionnaire de comptes, Est de l’Ontario, pour CDMV. «Vous avez très peu de moments pour vous, et vous êtes constamment sollicités de tous bords, tous côtés. Si on ajoute à cela la tentative d’avoir une vie sociale ou d’élever une famille, le stress peut parfois sembler insupportable.»

Graphique - courbe du stress

 

Il ne fait aucun doute qu’il est souvent difficile de tenir toute la journée… Raison de plus pour que la santé physique et mentale reste toujours une priorité!

 

Voici 7 questions que vous pouvez vous poser pour mieux comprendre et gérer le stress au travail.

 

1- Puis-je contrôler ce qui cause mon stress?

Il existe des facteurs que nous pouvons influencer et d’autres qui sont hors de notre contrôle. En apprenant à reconnaître les uns et les autres et en acceptant les facteurs qui échappent à votre contrôle, vous contribuerez grandement à orienter vos efforts de gestion du stress.

«Si la situation à l’origine du stress est sous votre contrôle, alors faites tout ce qui est en votre pouvoir pour apporter le changement qui permettra de soulager le stress. Et puis, si la réponse est que le facteur de stress est hors de votre contrôle, vous devez simplement lâcher prise, ou du moins tenter de l’ignorer pour l’instant», explique Debbie.

Ce que je peux contrôler - Graphique

 

2- Cette mauvaise énergie que je ressens, est-ce la mienne?

Les émotions peuvent être fortes dans un environnement d’équipe. Et comme les TSA passent leurs journées à côtoyer des collègues et des clients tout aussi stressés, il n’est pas rare que les énergies négatives se transmettent d’une personne à l’autre.

«L’énergie peut facilement se transférer entre nous, et ce qui avait commencé comme une journée extraordinaire peut soudainement tourner, et vous ne savez même pas pourquoi», dit Mme Sims. «Cela a peut-être commencé par une conversation téléphonique difficile avec un client ou parce que vous avez travaillé avec un collègue stressé. Reconnaître que cette énergie n’est pas la vôtre lui enlève son pouvoir.»

 

3- Est-ce que je fais tout ce que je peux pour prendre soin de moi?

Prendre soin de soi est fondamental dans tout domaine exigeant. Cela est particulièrement vrai pour les TSA qui passent leurs journées à prioriser les besoins des autres avant les leurs. Malgré tout, chacun a ses limites. Il est important de prendre du recul de temps à autres et de se ressourcer, que ce soit par une promenade , une discussion avec des amis ou une activité en famille. Vous pouvez croire qu’il n’y a pas assez de temps pour prendre soin de vous, mais il est toujours important de «vous» intégrer à votre emploi du temps!

 

4- Suis-je dans le meilleur environnement de travail possible?

C’est une question difficile, mais il faut parfois se la poser. Mme Sims affirme: «Toutes les pratiques vétérinaires peuvent être des environnements stressants; cependant, il est important de faire partie d’une équipe qui a les mêmes valeurs et croyances que vous. Travailler avec des personnes qui partagent les mêmes idées réduira considérablement votre stress.»

 

5- Où est-ce que je me vois dans 5 ans?

Il s’agit d’une question d’entrevue courante, mais aussi d’un excellent moyen de recadrer les défis actuels. En cas de stress, essayez de vous concentrer sur vos objectifs et ambitions professionnels à long terme. Cela vous permettra de considérer le stress d’aujourd’hui comme un tremplin vers un lendemain plus gratifiant.

 

6- Ai-je un mentor quand j’en ai besoin?

Vous avez probablement été inspiré par plusieurs personnes au cours de votre parcours professionnel. N’ayez pas peur de vous appuyer sur elles dans les moments difficiles.

«Une personne qui comprend totalement et complètement votre combat, et qui peut vous donner des conseils sur la façon de surmonter ce que vous vivez et sur la façon dont elle a géré la situation, peut être inestimable dans les moments de stress», ajoute Debbie.

 

7- Est-ce que je dois faire tout ça, tout seul?

La réponse simple est non! Néanmoins, le multitâche est une réaction par défaut pour de nombreux TSA, et il est facile d’oublier de demander de l’aide.

Heureusement, Debbie souligne qu’il existe de nombreuses sources de soutien:

  • Des partenaires de l’industrie, qui ont peut-être déjà mis sur pied quelque chose ressemblant à ce à quoi vous voulez consacrer beaucoup de temps.
  • Collègues: En déléguant certaines de vos tâches, vous pouvez donner plus de responsabilités à d’autres collègues et vous libérer du temps. Lorsque vous déléguez, gardez pour vous les tâches qui relèvent ou qui nécessitent une expertise de TSA.
  • Les gestionnaires de comptes de CDMV, qui peuvent vous aider à vous assurer que les bons codes de commande se trouvent dans votre logiciel ou vous indiquer des moyens plus efficaces de passer des commandes et d’effectuer les tâches connexes, ce qui facilitera le déroulement de la journée.
  • Groupes en ligne: Des organismes comme Not One More Vet peuvent vous mettre en contact avec des professionnels du secteur qui partagent les mêmes idées, qui reconnaissent le stress de la profession vétérinaire et qui vous offrent une plateforme de soutien.
  • Groupes de techniciens vétérinaires agréés. Par exemple, la Ontario Association of Veterinary Technicians (OAVT) dispose d’un programme d’aide aux membres qui offre à tous les TVA et aux membres de leur famille des services de consultation et de soutien à court terme pour les problèmes liés au travail, à la santé et à la vie, en toute confidentialité.
  • Aide à la vente en ligne: La mise en place d’une boutique en ligne peut contribuer à réduire le nombre d’appels de clients qui souhaitent ajouter à votre charge quotidienne des besoins spécifiques pour leurs animaux de compagnie. Il est à noter que CDMV gère tout cela en coulisse avec la e-boutique, et que les commandes arrivent déjà emballées à la clinique pour votre client, ce qui peut aussi réduire le stress.

 

Ces questions peuvent vous aider à recadrer votre stress au travail et à développer des techniques de gestion plus efficaces. En fin de compte, il est important de se rappeler que le stress est un facteur courant dans le domaine des soins aux animaux de compagnie et qu’il existe des ressources pour vous aider à travailler et à vous sentir au mieux de votre forme.

Debbie Sims est TSA et gestionnaire de comptes, Est de l’Ontario, chez CDMV

 

Source: https://mediaedgedigital.com/supplierinsights/rvttc/tvatsa-7-questions-a-se-poser-pour-mieux-gerer-son-stress/